Aromatiques
  Artichauts
  Asperges
  Aubergines
  Betteraves
  Céleris
  Choux
 
  Courges et courgettes
  Epinards
  Fraisiers
  Melons
  Oignons
  Poireaux
  Poirées ou Bettes
  Poivrons et piments
  Salades
  Tomates
 
 
 
  FICHE : Les concombres et cornichons
 


Les différents concombres


On distingue deux types de concombres :
•  Concombres de serre : (type hollandais) variétés FI gynoïque (pas de fleurs mâles, pas de fécondation et donc pas de pépins : ceci évite l'effet d'amertume). Ces concombres sont longs, cylindriques, de couleur vert foncé, très vigoureux et productifs. Ils doivent être taillés pour garder une tige unique, tuteurés ou palissés verticalement en culture sous abris hauts.
•  Concombres de pleine terre : fruits courts, cylindriques, épineux, de couleur vert foncé. La culture à plat est plus facile.

Les plants greffés
Ils sont conduit sur une à deux têtes pour récolter jusqu'à un fruit par jour en saison.
Les plants greffés apportent une plus grandes tolérance aux maladies, parasites et virus.
Attention à ne pas enterrer le point de greffe sinon vous perdriez tous les effets du porte greffe.



Conseils de culture :

La plantation : en pleine terre ou en serre pour le concombre surtout en début de saison.

Très sensibles au froid, le concombre et le cornichon sont irrémédiablement détruits par la moindre gelée.

Distance de plantation : pour les cultures palissées verticalement : 50 cm sur le rang et 1 m entre les rangs. Pour les cultures à plat : 1 m sur le rang et 1 m entre les rangs.


Les concombres et cornichons aiment :
 
•  un sol léger, frais et riche en humus et bien ameubli,
•  des températures comprises entre 18 et 22°,
une exposition ensoleillée et beaucoup de chaleur avec
•  de bons arrosages en été.

Les concombres et cornichons n'aiment pas :
 
•  les terres en excès d'eau, compactes et peu profondes,
•  les températures trop basses (inférieures à 10 - 12°),
les courants d'air.

Soins, taille :
  Cornichon
•  Concombres palissés verticalement, taillés sur une tige unique :
on laisse pousser la tige principale jusqu'à environ 2,5 m de hauteur, puis on la pince : cela provoque des ramifications latérales entre chaque feuille, appelées "gourmands". Ensuite, au fur et à mesure de la croissance, on supprime les gourmands et les fruits développés sur la tige principale, du sol jusqu'à environ 0,70 cm de haut.
•  Concombres cultivés à plat :
on pince au-dessus de la deuxième feuille : bientôt deux tiges se formeront. On pince alors celles-ci après la 4ème feuille puis on taille toutes les autres branches à une feuille au-dessus de chaque fruit.
Cornichons :
Aucune taille n'est nécessaire exceptée le pincement de la tête au-dessus de la deuxième feuille.

Il faut cueillir régulièrement les fruits car la surcharge stoppe la production, surtout en concombre.


Ennemis :

  Les maladies les plus courantes sur les concombres et cornichons du jardin sont le mildiou et l'oïdium.

Il est impératif d'éviter d'arroser le feuillage en fin de journée, surtout par temps chaud et humide (périodes orageuses estivales) car les contaminations de mildiou se produisent sur feuillage humide.

Les principaux ravageurs sont les pucerons et les mouches des semis. Pour éviter les attaques de mouche, il faut planter lorsque les températures sont suffisamment élevées pour permettre une croissance rapide des plantes.

On utilisera exclusivement des produits avec la mention "autorisé dans les jardins".
 
 
Mildiou sur cornichons

Oîdium ("blanc") sur concombre